La Clause Moliere

Qu’est-ce que la “Clause Molière” ?

La « Clause Molière » impose aux ouvriers la connaissance du français sur l’ensemble des chantiers publics. C’est un moyen simple et efficace de protection des ouvriers, de lutte contre le dumping social et les travailleurs détachés.

Molère est de retour

Ensemble défendons l’emploi local

  • L’argent public doit soutenir le territoire et l’emploi local ;
  • Le sens du travail c’est de pouvoir se parler pour être protégé ;

Un travailleur détaché est un citoyen européen qui est employé par une entreprise française.
Ce faisant, son employeur verse les charges sociales à son pays d’origine et non à la France.

Les emplois locaux détruits par ce genre de pratique provoquent l’augmentation du chômage et des coûts de notre protection sociale.

Les marchés publics doivent d’abord contribuer à soutenir les PME de notre territoire.


Nos règles sont donc aveugles par rapport aux deux problèmes majeurs :

  • les ouvriers qui ne peuvent pas se parler sont en situation de risque ou de danger,
  • l’emploi local disparait encore davantage.

Aidez-nous à faire connaître la Clause Molière
et à imposer son usage dans tous les marchés publics !

Depuis plusieurs semaines, Bruxelles, Bercy et les services de l'Etat remettent en cause l'application de cette clause.

Avec nous, mobilisez-vous et soutenez la Clause Molière !

Soutenez
la Clause Molière

Depuis plusieurs semaines, Bruxelles, Bercy et les services de l'Etat remettent en cause l'application de cette clause. Avec nous, mobilisez-vous et soutenez la Clause Molière!

Partagez cette page et relayez l’information autour de vous !